Virginie Mejescaze

Virginie Mejescaze

Article de la Fondation Mederic à Paris

Mamie a le zimmer, de Carine Raynal et Virginie Mejescaze
« Aujourd’hui, c’est dimanche, et mon papa et moi, nous allons rendre visite à ma mamie dans la grande maison où l’on s’occupe d’elle depuis plusieurs mois déjà », dit la narratrice, Alicia, cinq ans. « On m’a expliqué que c’était mieux pour elle, elle y est en sécurité, tout ça c’est à cause du zimmer. Il n’est pas gentil. Il m’a enlevé mamie de ma maison. Je compte bien lui dire que ça ne se fait pas de séparer les gens qui s’aiment. » À la fin de la visite, l’enfant conclut : « Je n’ai pas vu le zimmer, finalement je suppose qu’il a eu peur de se montrer. Je l’ai peut-être fait partir ? Oui, il a disparu. Je pense que ma mamie, elle ne sera jamais seule… ». Carine Raynal, l’auteur, écrit : « je sais combien la maladie d’Alzheimer peut atteindre le coeur et le regard des proches. Par le biais de ce livre, j’espère apporter un support pour ouvrir le dialogue aux enfants et aux adultes d’une façon plus ludique. »
Raynal C et Mejescaze V (illustr.) Mamie a le zimmer. Le Juch : YIL Edition. 52 p. ISBN: 979-10-92736-31-1. Mai 2014. www.yil-edition.com/catalogue/.



27/10/2015
0 Poster un commentaire